Site icon Blog de l'UX Designer – actualité, ergonomie, design

Comment choisir sa palette de couleurs en UI design ?

Palette de couleurs

Palette de couleurs

90 secondes. C’est le temps suffisant pour que la couleur d’un produit plaise aux yeux des consommateurs, ou pas. Dans l’univers du design, et plus particulièrement de l’UI Design, le choix de la palette de couleurs est donc primordial.

Elle s’est même transformée en un outil de travail incontournable au sein d’un projet de réalisation numérique. Toutes les informations nécessitent un choix colorimétrique millimétré et chaque couleur doit apporter une émotion engageante.

Mais il faut également que cette palette de couleurs séduise vos auditeurs cibles et attache leur fidélité à vos produits. Dans ce cas, quelle palette de couleurs choisir pour quel profil de cible ? Pour quel type de produit ? Comment adapter la palette de couleur pour répondre aux normes d’accessibilité à tous ? Et comme la palette de couleur fait partie intégrante de l’ergonomie, cela requiert des notions très précises en psychologie des couleurs.

6 outils gratuits pour trouver la palette qu’il vous faut !

Une palette de couleurs pour quelle cible ?

La palette de couleur représente l’image de marque de votre produit final, qu’il s’agisse d’un site internet ou d’une application. Le choix de cette palette est tributaire des différents profils de persona que vous avez préalablement définis.

En effet, connaître son public cible permet de poser des couleurs sur ce qui peut le séduire et l’encourager à passer à l’action.

Ainsi, 3 principales notions sont à mettre en évidence lorsque vous décidez de la palette de couleur d’un projet : l’esthétique, la singularité de votre site par rapport à ce qui existe déjà et la cohérence.

Dans une équipe de conception, la palette de couleur se base sur l’expérience du service marketing ainsi que celle des graphistes et bien sûr des UI Designers.

Enfin, il est important de trouver un bon équilibre entre la palette de couleur qui correspond à la fois à la personnalité de vos visiteurs cibles, mais aussi à l’état d’esprit de l’enseigne en question, et surtout au secteur d’activité. Le logo de l’enseigne doit également répondre à cette palette de couleurs.

Pour quel produit ?

La palette de couleurs est souvent composée d’une nuance de 5 à 10 couleurs maximum. Plus, votre symbolique pourrait perdre en signification et moins résulterait sur un travail de Designer qui pourrait sembler peu travaillé.

Ainsi, que votre choix colorimétrique soit analogue, monochrome, en équerre, complémentaire ou triadique, ce choix doit se faire sur l’image que vous souhaitez véhiculer à travers votre produit.

Est-ce que votre interface va transmettre une image dynamique, contemporaine, de confiance ou alors plutôt dans un esprit raffiné, sobre ? Aussi, le public est-il féminin, masculin, dans quelle tranche d’âge ?

Accessibilité des couleurs : Pensez aux daltoniens et aux mal voyants.

La conception d’une interface accessible doit prendre en compte le fait que chaque utilisateur perçoit une palette de couleurs de manière différente. En se basant sur son histoire personnelle ou ses expériences sur d’autres sites. D’autres visiteurs ont des spécificités physionomiques qui requièrent une attention particulière.

C’est pourquoi, le Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2,1 a défini des règles d’ergonomie en matière d’accessibilité afin de rendre chaque interface à la disposition de tous les profils d’utilisateurs potentiels.

Pour cela, vous avez des outils très simples à utiliser qui vous permettent de simuler vos palettes de couleurs dans toutes les conditions de daltonismes. Par exemple : Toptal Colorfilter, Color Oracle ou encore Figma Contrast.

La psychologie de la palette de couleurs

L’ergonomie est une branche de la psychologie qui met en évidence la simplicité d’utilisation d’un outil ainsi que son accessibilité. En UI Design, l’outil en question est l’interface sur laquelle vous travaillez.

L’ergonomie concerne effectivement la fluidité de navigation à travers les pages d’un site web, mais également l’aspect agréable de la colorimétrie. Le visuel est un point clé en marketing digital et est mis en avant en UX Design.

Ainsi, le symbolisme des couleurs prend une place importante dans un projet d’UI. Ici, je vous donne la symbolique des couleurs principalement appliquée dans les pays occidentaux, car chaque culture possède sa symbolique des couleurs.

Vigilance donc : si vous travaillez pour des clients siégeant sur les continents asiatique et africain, le symbole de chaque couleur peut être différent !

  • Le jaune évoque l’optimisme, la clarté et la convivialité. On le retrouve par exemple chez UPS, Subway, DHL, ou National Geographic
  • La couleur orange évoque la joie et la confiance. On le retrouve par exemple chez Amazon, Fanta, VLC, Mozilla Firefox ou Hooters
  • Le rouge : symbole de la jeunesse, a été adopté par Coca-Cola, Nintendo, KFC ou encore LEGO
  • La couleur violette évoque la créativité et la sagesse, ce que Yahoo, Barbie ou Monster ont choisi pour séduire leurs utilisateurs
  • Le bleu est le symbole de la force et de la fiabilité. C’est le choix qu’ont fait Facebook, Pfizer, HP ou encore DELL et OREO
  • La couleur verte est signe de croissance et de bonne santé. On la retrouve notamment chez BP, Tropicana, Land Rover ou Spotify
  • La transparence rééquilibre le calme et la neutralité : Apple, Wikipédia ou Honda ont fait ce choix pacifique

Conclusion

L’UI Designer travaille essentiellement sur l’ergonomie des sites web et des applications. La colorimétrie fait partie intégrante de la psychologie ergonomique.

Ainsi, la palette de couleur est un outil incontournable pour séduire, fidéliser et engager vos utilisateurs cibles à condition que les couleurs soient cohérentes, esthétiques et vous distinguent de la concurrence !

Quitter la version mobile