Faire un prototypage web, une étape clé pour l’expérience utilisateur


On présente généralement cette maquette sous forme de design général, avant même d’avoir terminé un projet. Il permet d’assurer la bonne réalisation d’une idée à travers l’avis client et le retour du commanditaire produit. C’est ce qui nous permet d’évaluer les qualités techniques de votre projet, pour le mener à bien.

Qu’est-ce que le prototypage (concrètement) ?

Voyez le prototypage comme la clé de voute de l’expérience utilisateur. Pour un nouveau site web, pour une mise à jour d’un site déjà existant, ou pour n’importe quel nouveau produit, le prototypage garde une place très importante.

L’accessibilité, l’ergonomie, l’utilité, le design, l’utilisabilité, et tout ce qui constitue l’expérience utilisateur, seront assurés grâce à une étape phare : Le prototypage.

Comment créer un prototype de site web ?

Il existe de nombreux logiciels capables de réaliser un prototypage, mais les logiciels Adobe reste les plus aptes à la création de telles maquettes.

Pour la déclinaison d’un prototypage horizontal, il vous faudra utiliser un logiciel de design comme Photoshop. Si vous n’avez pas d’expérience avec ce genre de logiciel, on vous conseil une rapide formation Photoshop. Vous devriez vous débrouiller rapidement, après quoi vous pourrez faire votre maquette web sur mesure.

Pour le prototypage vertical, il vous faudra inclure une réelle dimension ergonomique, avec un prototype utilisable et testable mais à sa forme la plus essentielle et basique. Pour un site web par exemple, vous pouvez utiliser n’importe quel éditeur de site web ou passer par le logiciel Adobe XD.

Comment créer un prototype d’application mobile ?

Prototypage web
Prototypage web

Adobe XD est un logiciel de conception d’expérience utilisateur pour les sites web et applications mobile. C’est un outil très performant conçu pour être facile et rapide d’utilisation. Vous pouvez esquisser des maquettes, créer des designs et collaborer en temps réel avec qui vous voulez. Concrètement, c’est un des outils (pour ne pas dire le meilleur) les plus intéressant pour la création d’expérience utilisateur sur mobile.

Découvrez également -> 8 outils de prototypage de sites web et d’application mobile

Qu’est-ce que le prototypage horizontal ?

Il existe deux types de prototypage : horizontal et vertical. Le prototypage horizontal concerne uniquement l’aspect direct du site ou du produit, c’est-à-dire la surface et le squelette (aspect visuel et emplacement des différents éléments). Il permet :

• La confirmation des exigences utilisateurs et l’efficacité produit
• La validation mutuelle avec le commanditaire vis-à-vis de ses attentes initiales
• Une estimation des coûts de développement du projet

Tandis que le prototypage vertical, lui, concerne tout le coté performances et back end. Il permet :

Une estimation du volume de données à prévoir

• Un aperçu des performances et des dimensions du système et du réseau nécessaires à une bonne expérience utilisateur

Les 4 fonctions d’un prototype : Interactivité, degré de fidélité, pérennité et support

Pour faire un prototype, vous devez d’abord définir sa nature. Il existe différents types de prototypes qui vous guideront dans la réalisation du bon prototype. On les classe selon leurs quatre fonctions primaires : Interactivité, degré de fidélité, pérennité et support. Vous pouvez mélanger plusieurs types de prototype selon vos objectif et vos restrictions.

Interactivité

  • Le prototypage « statique » également appelé « horizontal », défini juste avant. Son bénéfice est principalement budgétaire. Il permet de faire mieux comprendre l’interface de manière directe mais présente peu d’interactivité.
  • Le prototypage « interactif », aussi dit « vertical », présente une interactivité beaucoup plus importante et permet de s’apercevoir des performances du système.

Degré de fidélité

  • Prototype « basse fidélité » : C’est un prototype souvent papier, donc statique et qui permet de se concentrer sur les fonctionnalités importantes plutôt que sur l’aspect esthétique. Il permet de s’apercevoir des problèmes basiques d’utilisabilité.
  • Prototype « haute fidélité » : C’est un prototype très interactif qui ressemble de près à la version finale. Il offre à l’utilisateur un essai réaliste et permet de régler des détails d’utilisation. Plus couteux, il intervient souvent lors des phases finales de développement.
  • Les prototypes « moyenne fidélité » : Il se place entre le prototype de basse fidélité et de haute fidélité.

Pérennité

  • Le prototypage « jetable » développe plusieurs aspects du prototype, qu’on pourra jeter après utilisation
  • Le prototypage « itératif » consiste en le développement de différentes versions du prototype comme base pour le proto

Support

  • Le Prototype papier : Dans ce cas-là, le prototype est sur support papier, réalisé à la main à l’aide de crayons, ou directement à l’aide d’un logiciel avant d’être imprimé. Cette méthode n’est pas à privilégier dans le cas d’un site web ou d’une application.
  • Le Prototype électronique : Il est présenté sur un écran à l’aide de n’importe quel support numérique. Il peut être créé avec des logiciels comme PowerPoint ou Adobe XD dans le cas d’un prototype dynamique et avec Photoshop ou autre logiciel de design dans le cas d’un prototype statique.
  • Prototype vidéo : C’est un prototype réalisé en filmant et en montant une vidéo. Il ne permet pas à l’utilisateur d’avoir de l’interactivité avec l’interface mais il lui permet d’être plongé dans l’univers qu’on aura donné à notre prototype.

Pourquoi faire un prototype avant de développer un site ou une application ?

Finalement, le prototype est un indispensable dans chaque projet, c’est ce qui a permis à beaucoup de grandes entreprises de s’assurer un lancement imparable sur un marché hyper concurrentiel. L’attractivité de votre site doit être minutieuse et réfléchie, son design doit être distinguable.

FACT : Aujourd’hui, 72% des visiteurs quitte un site s’il ne s’affiche pas en moins de 1 seconde et 78% des e-commerçants le disent.