Site icon Blog de l'UX Designer – actualité, ergonomie, design

Material design google, encore un allié pour l’UX Designer ?

Material design Google

Material design Google - Source https://material.io/

Le Material Design de Google s’impose en matière de simplicité et de fluidité. Ce qui donne une impression d’évidence dans toutes les actions de l’utilisateur.

Mais qu’est-ce que le Material Design ? Est-il encore judicieux de le mettre en pratique pour une bonne expérience utilisateur ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

Et si on voyait le Material Design comme un guide, une méthodologie UX ? Blog UX Design répond à toutes vos questions.

Définition du Material Design Google

Le Material Design est utilisé dans le vocabulaire de Google pour désigner un style de design reprenant des éléments matériels pour en faire une représentation virtuelle. Le principe est basé sur le réalisme des formes et des significations, mais également sur la simplicité et l’accessibilité des reproductions visuelles.

On trouve aussi dans le material design des codes de conception établis sur des cartes, des grilles et des séries afin de rendre une interface dynamique et interactive. L’objectif de Google dans la révélation du material design est de confirmer le fait que la fluidité d’une navigation à travers les pages d’un site internet améliore considérablement l’expérience utilisateur.

Initialement destiné au responsive design, le material design se veut avant tout intuitif, adapté à toutes les utilisations et homogène.

https://bloguxdesigner.fr/wp-content/uploads/video-material-design-google.mp4
Source : https://material.io/

Devons-nous encore utiliser le Material Design pour une bonne expérience utilisateur ?

En UX Design, la recherche permanente de l’amélioration de l’expérience utilisateur est la base de tout projet. Avec, comme principal avantage le minimalisme, le material design minimaliste se veut accessible à tous.

De plus, le material design utilise une forme suggestive de la créativité, ce qui laisse à l’utilisateur toute l’interprétation qu’il souhaite en faire. Et pourtant, il s’agit également d’un design qui permet de donner une véritable dynamique dans l’interaction avec l’utilisateur et une puissante fluidité dans la structuration de la page et grâce à cela, le material design offre une excellente expérience utilisateur.

C’est un design simple, fluide, dynamique et aux codes couleur suffisamment explicites pour que l’utilisateur puisse en connaître rapidement la finalité. L’animation des objets se fait délicatement en suivant le mouvement naturel de la navigation. Ainsi, grâce au material design l’utilisateur a presque l’impression que toutes ses actions le mènent parfaitement là où il souhaite aller.

Donc oui, en fonction du produit et des internautes cibles concernés par votre projet UX Design, il est toujours intéressant d’utiliser le material design Google pour une bonne expérience utilisateur. En revanche, afin de diversifier le dynamisme des interfaces, il est tout de même conseillé de l’appliquer avec parcimonie.

Avantage du Material Design Google

Le principal avantage à mettre en place le Material Design Google est sa simplicité d’utilisation. L’application des éléments en 3 dimensions annonce la fluidité du design et signe la virtualisation des matériels qui sont à la base de l’inspiration graphique du material design.

À l’instar du flat design, le minimalisme permet aux utilisateurs de ne visualiser que l’essentiel de chaque élément.

Ainsi, il s’agit d’un design plutôt équilibré et visuellement lisse. De plus, son excellente compatibilité avec le responsive design lui permet d’être intégré dans tous vos projets UX Design sur mobile.

Inconvénients

La simplicité que laisse paraître le Material Design Google peut sembler déstabilisante dans la quête de créativité de l’UX Designer.

Cependant, ce qui se dessine derrière cette simplicité, c’est avant tout la fluidité des interfaces et l’accessibilité du site dans plusieurs pays. De même, dans la mesure où il s’agit d’une méthodologie mise en place par le géant Google lui-même, aussi bien sur ses sites web que sur ses logiciels ainsi que sur toutes ses applications disponibles sur Android, réutiliser le Material Design de Google peut résulter sur une impression de déjà-vue.

Pour autant, si vous considérez le Material Design Google comme une nomenclature pour ériger de nouvelles créativités, cela peut vous amener à des projets de design très intéressants. Cependant, parmi les inconvénients à mettre en place le Material Design Google est, du point de vue de l’utilisateur, de se retrouver sur une interface trop simpliste.

Malgré certaines évidences graphiques, les internautes peuvent se sentir déstabilisés face à un simple point vert à cliquer pour valider une action par exemple. Enfin, l’évidence de l’interactivité peut être perçue comme une intrusion dans les intentions de l’utilisateur.

En effet, lorsque l’interface qu’il utilise anticipe tous ses mouvements, l’internaute n’aura plus l’impression de contrôler entièrement ses décisions !

Vaste paradoxe, mais cela reste un détail à prendre en considération en fonction du profil de votre persona !

Material Design Google, le voir comme un guide

Le material design de Google est, avant tout, un ensemble de méthodologies et de règles qui peuvent s’appliquer à la conception graphique d’une interface, d’une application ou d’un logiciel. Dans cette nomenclature, vous y retrouverez les principes d’interactivité, de fluidité, de dynamisme et de conception.

Le Material Deisgn Google est également un véritable guide des mouvements, ainsi qu’une bible typographique et colorimétrique. Et grâce à sa grille responsive et de superposition, il devient très facile de concevoir des projets spécialement conçus pour satisfaire l’expérience de navigation de vos utilisateurs mobiles.

Voir le site officiel

Guide sur le mouvement

L’aspect essentiel du Material Design Google est le mouvement. Ou plus précisément la fluidité des mouvements. Ce guide de mouvement donne aux utilisateurs l’impression d’une continuité dans leurs actions et que chaque étape qu’ils traversent devient une évidence. Cette fluidité est incontournable pour une expérience utilisateur optimale.

En tant qu’UX Designer, veillez toujours à ce que cette évidence apparaissent dans tous les processus d’engagement que vous mettez en place sur un site internet ou une application.

Les typographies et couleurs

Lorsque vous décidez de mettre en place le Material Design Google, il est important de bien étudier la palette de couleurs et la typographie. En effet, une bonne harmonie entre les éléments et les contenus de votre site web ou de votre application est indispensable pour offrir un visuel cohérent.

De même, en prenant le temps de bien vous assurer de votre choix de palette de couleurs en fonction des profils de vos personas, vous créez une logique entre ce que propose votre site et ce que vos internautes cibles s’attendent à y trouver.

Les 2 typographies utilisées par Google dans le material design sont : la Roboto et la Noto Sans. Pourquoi ? Parce que ce sont les 2 Google Fonts qui peuvent être lisibles dans plus de 250 langues !

Grille responsive et superposition

La grille responsive et de superposition est un ensemble de repères qui permet d’organiser les éléments sur une page web. En UX Design, l’utilisation de cette grille est inévitable pour rendre l’ensemble visuellement harmonieux et surtout pour apporter un bon confort de lecture.

Ainsi, la grille responsive et superposition du Material Design de Google représente le référentiel à suivre pour construire une structure équilibrée. Il est également possible d’utiliser plusieurs grilles pour le design d’une même page pour chaque niveau de lecture.

Toutefois, la grille présente des limites telles les contraintes inhérentes au support de publication, mais aussi la nature de vos contenus et surtout vos auditeurs cibles !

Conclusion

Les références en matière de design sont légion dans l’univers de l’UX Design. Et surtout, chaque modèle ou guideline, style graphique et nomenclature répondent à des besoins et des attentes spécifiques. Il en est de même pour le Material Design de Google.

Celui-ci peut être considéré telle une méthodologie de design qui consiste à fournir de la fluidité et de l’évidence à travers le minimalisme. Mais dans la mesure où le géant de l’internet a clairement posé ses empreintes sur la grande majorité des interfaces du web, quelle est la limite de l’utilisation du Material Design en UX ?

Quitter la version mobile